Les verbes sms, texto, texter et textoter dans le corpus sud4science

LES VERBES SMS, TEXTO, TEXTER ET TEXTOTER DANS LE CORPUS SUD4SCIENCE

 

Dans le cadre du programme international sms4science (CENTAL, 2006), le groupe de chercheurs coordonné par Rachel Panckhurst a obtenu le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier (2011-2012), puis de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France (2012-2013), pour recueillir et anonymiser un grand corpus de SMS (services de messages succincts). Par affiches, prospectus et communiqués, nous avons invité tout un chacun à nous mettre en copie les SMS qu’il envoyait ou à nous rediriger ceux qu’il avait sauvegardés après envoi. Du 15.09 au 15.12.2011, 424 personnes nous ont ainsi fourni, après épuration, 88 541 SMS représentant plus d’un million de mots (Panckhurst et al., 2014).

 

Pour le colloque Interpréter selon les genres, je me suis interrogé (Verine 2013) sur les 940 énoncés métadiscursifs contenant les chaînes de caractères sms, txt ou text (permettant, après filtrage des emplois de contexte, prétexte et texte dans son acception canonique, d’inclure le maximum de dérivés et de variantes, volontaires ou involontaires, du mot texto) : soit 503 occurrences de SMS et 437 de la famille lexicale de texto. Parmi elles, on est frappé de rencontrer 111 emplois verbaux, que je présente d’abord selon les types de dérivation lexicale (1.), puis selon les types d’insertion dans la phrase (2.). Dans les deux séries, chaque message porte le même numéro afin de faciliter le croisement des paramètres, entre eux ou avec d’autres catégories comme celle de la personne, par exemple.

http://www.sud4science.org/?q=fr/system/files/Les_verbes_sms_texto_texter_et_textoter_dans_le_corpus_sud4science.pdf

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *