Valorisation du corpus « Cyberbase Gradignan »

Dans le cadre du partage des ressources scientifiques numériques, Praxiling a entrepris la valorisation de l’un de ses corpus oraux multimodaux.

Le corpus « Cyberbase Gradignan » a été établi par des chercheurs de l’axe ITEEC (Interactions et Technologies Éducatives en Environnement Carcéral) de Praxiling et des chercheurs de l’équipe TELEM (Textes, Écritures, Littérature et Modèles) de l’Université de Bordeaux 3. Cette collaboration s’est déroulée au sein du groupe de recherche « Action et interaction » du projet RAUDIN (Recherches Aquitaines sur les Usages pour le Développement des Dispositifs Numériques).

Le corpus documente et analyse la mise en place d’une Cyber-base® au sein de la maison d’arrêt de Gradignan. Les Cyber-bases® sont des espaces offrant gratuitement au public matériel informatique, connexion internet et initiation aux Technologies de l’Information-Communication (TIC). Ils sont mis en place par des collectivités publiques. Il s’agit ici d’un service proposé par le Ministère de la Justice aux détenus qui souhaitent y participer.

Du mois de juillet  2010 au mois de juin 2012, les chercheurs ont enregistré plusieurs séances de formation collective portant sur différents aspects des TIC (envoi de mail, recherche d’emploi,…). Parallèlement, ils ont réalisé des entretiens individuels avec les étudiants, les formateurs et les surveillants, également enregistrés en audio ou en vidéo. Les enregistrements sont d’une durée générale d’environ cinq heures (3 heures de formation, 2 heures d’entretiens) avec une quinzaine de locuteurs.

La valorisation du corpus a consisté à le décrire, le diffuser et l’archiver grâce aux technologies appropriées. Ces actions ont été conduites avec l’aide du SLDR (Speech & Language Data Repository), Centre Numérique certifié administré par le Laboratoire Parole et Langage d’Aix-Marseille. Le SLDR exerce une mission de coordination et de diffusion pour les corpus linguistiques oraux au sein de l’Equipex ORTOLANG, émanation de la TGIR Huma-Num.

La réalisation de ce projet a donc permis à Praxiling de mobiliser pleinement les moyens et les services en place à la fois pour mutualiser le résultat de ses recherches et pour en assurer l’archivage pérenne.

Cette expérience permet maintenant d’envisager la valorisation d’autres corpus du laboratoire, en particulier la valorisation de corpus écrits.

La notice du corpus est accessible à travers le lien suivant : Corpus Cyberbase Gradignan ; ou à l’aide de son identifiant : prax000822.

La diffusion des données du corpus est limitée par la dérogation L. 213-2, I, 3 du Code du Patrimoine relative à la protection de la vie privée. Les chercheurs intéressés peuvent toutefois nous consulter pour avoir accès aux fichiers non publics.

Article à paraître

Bonu, B. (à paraître). L’interaction de part et d’autre des barreaux : catégorisations dans la vidéocommunication. In L. Greco, L. Mondada, P. Renaud (eds.), Faits de Langues special issue.

Ce texte analyse un passage d’une réunion en vidéocommunication (enregistrée en audiovisuel) entre d’une part, un groupe d’étudiants détenus dans un centre pénitencier, accompagnés par leur Responsable Local d’Enseignement (RLE) et de l’autre, leurs enseignants dans un site universitaire. Nous examinerons plus spécifiquement une séquence interactionnelle qui donne lieu à la co-élaboration d’un ensemble complexe de catégories pour référer aux personnes engagées dans la réunion, sur les deux sites. Ce travail interactionnel sur les catégories se poursuivra, dans le même épisode, lors d’une perturbation, à base technologique (une coupure de son, sur un seul site). Ce travail interactionnel conjoint élabore ainsi un espace soutenu par le dispositif de vidéocommunication.

A partir de l’examen détaillé de cette coproduction, nous montrerons, dans le cadre de l’Analyse de Conversation (AC), l’ancrage interactionnel de l’activité de catégorisation et ses relations au contexte, dans une perspective qui intègre les dimensions séquentielles et catégorielles de la participation à l’activité. Dans ce cadre, nous interrogerons la production interactionnelle, progressive et collaborative des catégories et des dispositifs de catégorisation. Nous mettrons ainsi en perspective ce travail avec le traitement social de la détention.

Lucie Alidières

Le travail de thèse effectué dans le cadre d’un contrat doctoral, de 2009 à 2012 à l’université Montpellier III est articulé autour de l’étude des pratiques pédagogiques des enseignants en prison et à l’université et de l’insertion des nouvelles technologies pour l’apprentissage. Ce travail est né de la collaboration d’une équipe pédagogique et d’un groupe d’étudiants incarcérés et des problèmes posés par la réception des cours à distance.
Détentrice d’un master professionnel en Sciences du langage parcours Gestion des connaissances, Apprentissages et Formation ouverte et à distance, j’arrive au terme de trois années de doctorat et devrais soutenir en début d’année 2013.

More Posts