Appel à communication pour le colloque: « Corpus oraux, corpus écrits : pratiques croisées »

Date et lieu du colloque : 13 et 14 novembre 2017  – Salle 002 « Caryatides », Sites de Saint Charles 2, Université Paul Valéry, Montpellier 3

Organisation : Projet CORAL, laboratoires PRAXILING (UMR 5267) et DIPRALANG (EA 739)

Comité d’organisation : Beatrice Dal Bo (Praxiling, UM3), Sascha Diwersy (Praxiling, UM3), Christelle Dodane (Praxiling, UM3), Hubert Gbedahou (Praxiling, UM3), Myriam Maréchal (UM3), Bénédicte Pivot (Dipralang, UM3), Bieke Van Camp (CRISES, EA 4424).

Conférenciers invités : Stefan Evert (FAU Erlangen-Nürnberg), Bente Maegaard (Centre for Language Technologie, University of Copenhagen), Damon Mayaffre (BCL UMR 7320, Université Nice Sophia Antipolis), Christophe Parisse (Modyco UMR 7114, Université Paris Ouest Nanterre).

Argumentaire :

La constitution de ressources linguistiques représente depuis de nombreuses années l’une des productions majeures pour les chercheurs et les laboratoires en sciences humaines et sociales (SHS). Dans le domaine des sciences du langage, l’exploitation et l’analyse des données langagières ont connu un bond en avant avec l’apport des linguistiques de corpus et des traitements informatiques. D’une part, il s’avère indispensable de fédérer des pratiques scientifiques établies ou émergentes, relativement divergentes selon différents domaines (phonétique/phonologie, lexique, morpho-syntaxe, sémantique, linguistique des textes et des discours) et communautés. D’autre part, il s’agit, pour la linguistique outillée, de rendre accessibles ses acquis et méthodes à tous les chercheurs en SHS, qui fondent leurs travaux sur l’analyse de données langagières qu’elles relèvent de productions écrites, orales ou multimodales.

L’objectif de ce colloque est de faire dialoguer ces différentes communautés de chercheurs, qu’ils soient producteurs ou utilisateurs de ressources et/ou d’outils. Les approches méthodologiques qui associent différents modes d’exploitation et d’analyse de corpus oraux et écrits seront particulièrement attendues.

Il s’agira notamment d’aborder les problématiques suivantes :

  • Annotation (phonétique, prosodique, gestuelle, morphosyntaxique, sémantique, etc.) ;
  • Standardisation des annotations et du balisage ;
  • Mise en place d’un format commun aux corpus écrits et oraux, permettant d’assurer l’interopérabilité entre les deux types de données ;
  • Exploitation automatique ou semi-automatique et analyse des données ;
  • Mutualisation des ressources (corpus annotés, schémas d’annotation, lexiques, patrons ou grammaires…) ;
  • Adaptation et/ou création d’applications pour le traitement et l’exploitation des données orales et écrites.

Format des communications :

Les interventions pourront se faire dans trois formats différents : communication orale de 20 minutes, posters et/ou démo (corpus, applications, etc.). Il sera possible de combiner la présentation d’un poster avec une démo. Il est demandé aux auteurs d’exprimer leur préférence au moment de la soumission.

Modalités de soumission :

Les propositions doivent être envoyées à l’adresse suivante : coralmontpellier3@univ-montp3.fr avant le 30 juillet 2017.

Elles prendront la forme d’un résumé anonymisé (en français ou en anglais) d’une longueur maximale de 500 mots (bibliographie non comprise) au format pdf (en Times New Roman 12). Dans le corps du message, doivent être indiqués le nom, prénom et l’affiliation de l’auteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *