Corpus 14, printemps 2017

Corpus 14, printemps 2017

  • Séminaire Corpus 14, 4 avril 2017, 14h-17h, Université Paul-Valéry Montpellier 3, Bâtiment Marc Bloch, salle 108

14h-15h30 Frédéric Rousseau, Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Directeur de la MSH-Sud.

L’apport des témoignages féminins à l’histoire de la Grande Guerre

Discutante : Sonia Branca-Rosoff, Professeur de Sciences du langage, Paris Sorbonne nouvelle.

15h45-16h15

Lena Sowada, Assistante-Doctorante, Université de Heidelberg.

Les femmes et le quotidien de guerre, d’après le corpus Alsace-Lorraine

16h15-16h45

Beatrice Dal Bo, Contrat doctoral, Université Paul-Valéry Montpellier 3

L’expérience de deux femmes de Poilus ordinaires, d’après Corpus 14

  • Publication

La langue sous le feu. Mots, textes, discours de la Grande Guerre (Odile Roynette, Gilles Siouffi, Agnès Steuckardt dir.), issu du colloque « La Première Guerre mondiale et la langue » (Paris Sorbonne-Sciences Po Paris, 2014)  vient de paraître aux Presses Universitaires de Rennes.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4325

Sur les correspondances peu-lettrées, on pourra lire les contributions de Sonia Branca-Rosoff, Stéphanie Fonvielle, Jean-Michel Gea, Carita Klippi.

  • Stagiaires

Deux nouvelles stagiaires « Corpus 14 », Ysaline Haas et Anastasia Dimou, en Master 1 de Sciences du langage, poursuivent le patient travail de transcription et d’encodage des correspondances peu-lettrées.

  • Présentation

Le projet Corpus 14 a été présenté à l’Université de Floride, dans le cadre du programme  Confrontation and Aftermath: Remembering Wars in France

https://franceflorida.clas.ufl.edu/event/1000-lettres-de-la-grande-guerre-le-temoignage-singulier-des-peu-lettres-a-talk-by-agnes-steuckardt-univ-paul-valery-montpellier-france/

  • Des appels à communication susceptibles de nous intéresser :

« Guerre et correspondance », Ecole militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan et Ecole Navale de Lanvéoc-Poulmic, 2 et 3 octobre 2017. Date limite d’envoi des propositions : 31 mai 2017

https://www.fabula.org/actualites/colloque-guerre-et-correspondance_77929.php

Colloque de la société internationale de Diachronie, Neuchâtel, 10-12 janvier 2018. Date limite d’envoi des propositions : 15 mai 2017.

http://diachronie.org/colloques/colloque-sidf-neuchatel-2018/

Corpus 14, Noël 2016

Corpus 14, Noël 2016

  • Corpus 14, nouvelle version : des correspondances de l’Ardèche, des Charentes maritimes, de Saône et Loire ont été transcrites et intégrées à Corpus 14, qui compte désormais 1240 lettres (324 000 occurrences). La version 1.2 sera finalisée le mois prochain ; un aperçu est consultable sur le portail TXM de l’UPV :
    http://textometrie.univ-montp3.fr/
  • Rencontre interdisciplinaire Corpus 14, 04/04/2017

Mardi 4 avril, 14h-18h, Université Paul-Valéry Montpellier 3, Bâtiment Marc Bloch, salle 108

Autour des correspondances peu lettrées rassemblées dans Corpus 14 seront présentées les approches croisées d’historiens et de linguistes.

Conférence plénière, 14h : Frédéric Rousseau, Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Directeur de la MSH-Sud.

Discutante : Sonia Branca-Rosoff, Professeur de Sciences du langage, Université Paris Sorbonne nouvelle.

Interventions de Lena Sowada (Assistante, Doctorante, Université de Heidelberg) ; Beatrice Dal Bo, Contrat doctoral, Université Montpellier 3)

  • Offre de participation bénévole et offre de stage

Le projet Corpus 14 intègre progressivement les fonds de correspondances qui lui sont confiés par les Archives départementales ou par les donateurs privés. La mise en ligne de ces documents passe par la transcription fidèle et le balisage aux standards informatiques actuels.

Étant donné le nombre de documents à traiter, le projet Corpus 14 lance un appel à participation, ouvert à toute personne intéressée par la transcription d’archives.

Les candidats sont invités à se signaler à Giancarlo Luxardo (giancarlo.luxardo@univ-montp3.fr).

Pour les étudiants de Master, cette offre peut faire l’objet d’une convention de stage au laboratoire Praxiling.

Sous réserve de l’acceptation de la candidature (CV et lettre de motivation à adresser à giancarlo.luxardo@univ-montp3.fr et agnes.steuckardt@univ-montp3.fr) et d’un engagement pour une durée minimale de deux mois, ce stage pourra donner lieu à gratification.

  • Exposition « L’écriture des Poilus ordinaires » à Corte

L’exposition, enrichie de panneaux spécifiques sur les Poilus ordinaires corses, est accueillie par la bibliothèque universitaire de l’Université de Corte, d’octobre à décembre 2016, sous la responsabilité de Jean-Michel Gea.

Dans le cadre de cette exposition, Jean-Michel Gea a présenté le 17 novembre 2016 à l’Université de Corte une conférence intitulée : « L’écriture des Poilus ordinaires. 1914-1918 ou le partage de l’écrit ».

  • Conférence

La conférence « Le traitement informatique d’un corpus peu lettré. L’exemple de Corpus 14 », présentée en septembre 2016 par Agnès Steuckardt à l’Université  de Grenoble, est consultable en ligne :

http://lidilem.u-grenoble3.fr/actualites/seminaires-periodiques/seminaire-axe-1/article/agnes-steuckardt-laboratoire-457

  • Deuxième Réunion NeTPasts

L’ANR NeTPasts, porté par Praxiling, a tenu sa deuxième réunion les 14 et 15 octobre 2016, à Paris, Institut de Linguistique française. Elle a réuni 24 participants, représentants de neuf pays d’Europe.

[Programme] Ateliers doctoraux Praxiling

Ateliers doctoraux Praxiling UMR 5267-CNRS

Organisés par Yosra Ghliss & Beatrice Dal Bo

Le programme

[Tous les ateliers se dérouleront à la salle E108]

Mercredi 21 septembre 2016 10h – 12h
Claire KRAMSCH 
Regards croisés entre le doctorat en France et aux USA

Mercredi 30 novembre 2016 10h – 12h
Chantal CHARNET
Présenter une communication scientifique avec le modèle documentaire Opale de la chaîne éditoriale ScenariChain

Lundi 9 janvier 2017 9h30 – 12h
Chrysta PELISSIER
Initiation au XML-CSS

jeudi 23 Février 2017 14h – 16h
Laeticia EMERIT / Catherine RUCHON / Yosra GHLISS
Analyse de discours numérique: quelques défis théoriques et méthodologiques

Jeudi 23 mars 2017 10h – 12h
Lucie ALIDIÈRES
Participer à un projet de recherche financé : retour d’expérience

Jeudi 27 avril 2017 10h – 12h
Sascha DIWERSY
Initiation à la textométrie

Jeudi 18 mai 2017 10h – 12h
Eva SANDRI / Souad EL FELLAH
Les écritures en ligne et l’identité numérique du et de la chercheur.e

Corpus 14, printemps 2016

Corpus 14, printemps 2016

  • Corpus 14 dans l’enseignement primaire et secondaire :

Workshop organisée par Corinne Gomila (Université de Montpellier, ESPé-FDE, Praxiling) le 18 mai, 14h-17h, Bâtiment Marc Bloch, salle 108. Interventions de

  • Christine Etienne (Ecole M. Soboul, Nîmes) : Dessins d’enfants/lettres de Poilus : du CE2 au CM2
  • Chrislène Vidal (Ecole E. Galan, Nîmes) : De l’étude des lettres de Marie et de Pierre Fabre à leur mise en voix
  • Céline Trahine (Ecole Yves Liotard, Uchaud) : Scènes de la Grande Guerre : du synopsis au film

Avec la participation de Anik Deschamps, Martine Jeandenans (Université de Montpellier, ESPé-FDE), Maguelone Nouvel-Kirschleger (Université Paul-Valéry Montpellier 3, CRISES).

  • Anr NeTPasts, Heidelberg, 31/05/2016-01/06/2016

Notre équipe a obtenu, pour son projet NeTPasts (European Network on Troubled Pasts) un financement ANR, en vue de répondre à l’appel à projet européen CULT COOP 02 (http://ec.europa.eu/research/participants/portal/desktop/en/opportunities/h2020/topics/3085-cult-coop-02-2017.html)

Pour la première réunion de l’ANR NeTPasts, les 31 mai et 1er juin, nous serons accueillis par nos partenaires de l’Université de Heidelberg, la Professeur Sybille Grosse et sa doctorante Lena Sowada.

  • Un soldat, plusieurs mains : les lettres dictées

Jules ne sait pas écrire. Tout au long des 5 années que dure sa guerre, il trouve, parmi ses camarades, des secrétaires un peu plus savants que lui. Ce corpus exceptionnel, qui nous a été communiqué par les Archives de l’Ardèche, a été transcrit par Beatrice Dal Bo (doctorante en Contrat doctoral) et Manon Pengam (étudiante de Master, en stage Corpus 14). Les transcriptions seront disponibles dans la deuxième version de Corpus 14. Dans ce passage, Jules décrit la condition d’illettré, en temps de guerre :

tu me dit que j’ecri pas souvent mai sait tu quand il faut se faire ecrire les lettres cest pas comode car quand on à un moement tout les camarades ecrivent les leurs enfin je taherez de tecrire un peu plus souvent (Jules Ramier, 17/12/1914)

 

GIS « Jeu et Société »

Le projet « Interactions homme/machine dans la prévention et la réduction des risques liés au jeu » bénéficie d’un financement du GIS « Jeu et Société» (universités Paris ouest, Descartes, Paris 13 et La Française des jeux).

Porteur du projet : François PEREA 

Participant.e.s : Lucie Alidières, Yosra Ghliss, Nada Jonchère, Jeremy Laboureau, Marc Levivier, Félix Luschka, Stéphanie Metz, Chrysta Pélissier.

Depuis octobre 2015, l’équipe projet examine les dispositifs ludiques en ligne existants consacrés aux « jeux responsables » tels qu’ils sont proposés sur le site de la Française des jeux (FDJ). En particulier, elle analyse les différentes dimensions linguistiques, affectives et sociales de l’échange dans un scénario d’accompagnement dédié la prévention et la réduction des risques liées aux jeux.

Une première phase du projet est consacrée à la description de l’architecture de l’information de la plateforme en ligne « Jeu responsable » et à la caractérisation des différentes modalités d’interpellation des joueurs. Une seconde phase – pas encore débutée – consiste à conceptualiser la notion de médiation préventive numérique et la troisième à concevoir un serious game intégrant un agent conversationnel sous la forme d’un humanoïde.

[Le site web du projet est cours de production]

Corpus 14, hiver 2016

Corpus 14, hiver 2016

  • Corpus 14 en librairie

Vous trouverez Entre village et tranchées. L’écriture des Poilus ordinaires, Uzès, Inclinaison, dans les bonnes librairies ! Notamment :

http://www.sauramps.com/entre-villages-et-tranchees-l-ecriture-de-poilus-ordinaires-4611410.html

http://www.librairiegoulard.com/9782916942469-entre-villages-et-tranchees-l-ecriture-de-poilus-ordinaires-agnes-steuckardt/

www.inclinaison.fr/livre.php?indexlivre=70

 

  • Corpus 14 à l’école

Corinne Gomila a pris des contacts avec des enseignants du primaire et du secondaire, en vue de l’exploitation didactique de notre projet de recherche. Elle animera une première rencontre le 23 février (Nîmes). Toute manifestation d’intérêt est bienvenue. Merci de vous adresser à Corinne Gomila (corinne.gomila@gmail.com).

Le Rectorat nous fait l’amabilité d’annoncer notre ouvrage sur son site :

http://www.ac-montpellier.fr/cid97241/entre-village-et-tranchees-l-ecriture-de-poilus-ordinaires.html

 

  • Corpus 14 à lire et à entendre

Un choix de lettres lues par Simon Mercier (Alfred), Séverine Brunel (Louise), Cédric Birouste (Laurent), Marie-Charlotte Galibert (Marie) est en ligne :

http://itic.univ-montp3.fr/corpus14

 

  • Corpus 14 à Aix

L’exposition « L’écriture des Poilus ordinaires » est à Aix jusqu’au 5 mars 2016.

Bibliothèque Méjanes, rue David et rue Gasquet, lundi 9h-18h, samedi 9h-18h, entrée libre.

Une conférence sera présentée le 25 février, Bibliothèque Méjanes, salle Armand Lunel, 18h30, par Agnès Steuckardt.

www.citedulivre-aix.com/Typo3/fileadmin/documents/Expositions/bulletins/MEJANES-fevrier2016.pdf

 

  • Une nouvelle stagiaire à Corpus 14

Manon Pengam, étudiante en Master 1 Sciences du langage, a commencé un stage « Corpus 14 » début février. Elle a pour mission notamment de transcrire les lettres dictées à ses camarades de tranchées par Jules Ramier, qui ne savait pas écrire.

Corpus 14, automne 2015

Corpus 14, automne 2015

  • Sortie, au mois de novembre, du livre issu de Corpus 14 :

Entre village et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires, Uzès, éditions Inclinaison.

http://www.inclinaison.fr/catalogue.php

  • Reportage sur le projet Corpus 14, diffusé sur FR3 Languedoc-Roussillon le 10 novembre 2015 (« Dans votre région », 9h50-10h50, et reprise au JT).

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/midi-pyrenees-languedoc-roussillon-matin/lundi-9-et-mardi-10-novembre-la-camargue-l-architecture-paysagere-et-le-devoir-de-memoire-de-14-18.html

Le dossier commence à 2mn55.

  • Deux journées d’études sur la Première Guerre mondiale, Archives départementales de Strasbourg, 25-26 novembre 2015. Participation de Jean-Christophe Pellat.

http://archives.bas-rhin.fr/actualites/deux-journees-d-etude-sur-premiere-guerre-mondiale-mois-novembre/

 

  • Colloque international « In Guerra con le parole », Université de Gênes, 25-28 novembre 2015. Participation de Sonia Branca, Beatrice Dal Bo, Jean-Michel Gea, Corinne Gomila, Agnès Steuckardt, Chantal Wionet.

http://praxiling.fr/colloque-en-guerre-avec-les-mots.html

 

  • Journée d’étude « Que faire des témoignages ? Enjeux de l’usage scientifique des témoignages », organisée par François Buton, Montpellier, le 10 décembre 2015. Participation de Nathalie Auger et Agnès Steuckardt.

 

  • Colloque international « Le métalinguistique comme source et lieu de l’hétérogénéité », Paris Ouest-Nanterre. Participation de Corinne Gomila.

http://www.afef.org/blog/espace.php?board=11&document=894

Corpus 14, été 2015

Corpus 14, été 2015

Nouvelles

  • Corpus 14 a son premier contrat doctoral. Beatrice Dal Bo, qui a soutenu son Master sous la direction de Chantal Wionet dans le cadre du Master international franco-italien, a réussi le concours de Contrat doctoral de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3. Ses recherches portent sur l’écriture des femmes peu lettrées.
  • L’ouvrage collectif sur la première version de Corpus 14 sera publié fin 2015 par la maison d’édition Inclinaison (Uzès), sous le titre Entre villages et tranchées. L’écriture de Poilus ordinaires.
  • La deuxième version de Corpus 14 inclura des correspondances et carnets de guerre communiqués par les départements de Charente-Maritime, d’Ardèche, de Saône-et-Loire. Lena Sowada, qui s’inscrit en doctorat à l’Université partenaire de Heidelberg, sous la direction de Sibylle Grosse, réalise une importante collecte dans les départements frontaliers France/Allemagne.

 

Salons, exposition

Le projet Corpus 14 était présent dans les salons et expositions suivants :

  • Rencontres du web 14-18 (10-11 avril 2015)

http://centenaire.org/fr/en-france/ile-de-france/paris/les-rencontres-du-web-14-18

  • Innovatives SHS (16-17 juin 2015)

http://innovatives.cnrs.fr/innovatives-shs-2015/presentation

  • Exposition itinérante « L’écriture des Poilus ordinaires », Montpellier, Délégation du CNRS, mai-juin 2015

Dans le cadre de cette exposition, ont été présentées le 28 mai une conférence (Agnès Steuckardt) et une lecture théâtralisée (Lise Karstenbaum, Mickaël Pelissier).

 

Prochain rendez-vous

  • Colloque international In guerra con le parole/En guerre avec les mots, Gênes, 25-28 novembre 2015, organisé par l’Université de Gênes, avec le soutien de Corpus 14

 

 

Retrouvez Corpus 14 sur son site : www.univ-montp3.fr/corpus14/

et sur Ortolang : http://corpus14.ortolang.fr/

Portail de textométrie

J’ai le plaisir de vous annoncer que le portail de textométrie de Praxiling est accessible à cette adresse :
http://textometrie.univ-montp3.fr

Vous pouvez vous inscrire pour consulter les corpus qui y sont actuellement déposés :
– plusieurs versions en développement de Corpus 14
– corpus de l’édition de la Queste del Saint Graal de Christiane Marchello-Nizia et Alexei Lavrentiev
– corpus de discours de présidents français, édité par Damon Mayaffre
– corpus de discours de vœux présidentiels français, édité par Jean-Marc Leblanc

Des instructions et des liens pour la documentation sont disponibles à partir de la page d’accueil.

Ce portail, réalisé avec l’aide de l’équipe Textométrie du laboratoire ICAR de Lyon, tourne sur un serveur mis à disposition par l’UPV et est basé sur le logiciel TXM. Il représente le premier portail TXM opérationnel rendu public après celui de la Base de Français Médiéval à Lyon. Il est destiné à accueillir d’autres corpus écrits ou transcriptions de corpus oraux.

Corpus 14, printemps 2015

Corpus 14, printemps 2015

 

  • 10-mars-30 avril 2015 : « L’écriture des Poilus ordinaires », Faculté d’Education de Nîmes, 62 rue Vincent Faïta, Nîmes, du lundi au vendredi, 8h-18h30.

Le vernissage aura lieu le 24 mars, à 12h15 (présence à confirmer à l’adresse suivante : annie.couradin@fde.univ-montp2.fr)

 

  • 26 mars 2015, 18h15 : Conférence « L’écriture des Poilus ordinaires. Etude de correspondances », Sonia Branca-Rosoff, Chantal Wionet, Archives départementales de l’Ardèche, Privas

 

  • 31 mars 2015, 14h : Conférence de Frédéric Rousseau « Suffit-il d’être patriote pour partir à la guerre ? », Université Paul-Valéry, Site Saint-Charles, salle 001, Rue du Professeur
    Henri Serre (station Albert 1er), Montpellier

 

Présentation de la conférence de Frédéric Rousseau :

« Suffit-il d’être patriote pour partir à la guerre ? », Montpellier, 31 mars 2015

 

Mon intervention s’inscrit dans une controverse historiographique dont les enjeux dépassent très largement la seule interprétation de la Grande Guerre : elle pose notamment une question qui anime en réalité toutes les sciences sociales dès lors qu’elles cherchent à éclairer les comportements individuels et collectifs : pourquoi les acteurs sociaux font-ils ce qu’ils font ? Et inversement, pourquoi ne font-ils pas ce qu’ils ne font pas ?

Que peuvent dire à ce propos les chercheurs en sciences sociales et les historiens ? Et de quelle documentation, de quels outils conceptuels disposent-ils pour approcher et décrire au plus près la réalité sociale ?

Personne ne doute de l’attachement que les hommes et les femmes de cette époque portaient à leur patrie. Mais pour autant, peut-on déduire les croyances et les motivations des individus de l’observation de leurs comportements collectifs ? Peut-on déduire le patriotisme des hommes mobilisés de l’observation du succès (indéniable) des mobilisations ? Au-delà, peut-on déduire le patriotisme des poilus de leur longue patience-obéissance (indéniable elle aussi) à supporter les horreurs de la guerre ? D’autres facteurs que le sentiment patriotique ne jouent-ils pas un rôle plus actif encore ?

J’essaierai de montrer que les historiens disposent d’un ample corpus de témoignages, de gens importants et de gens ordinaires. Ce type de traces permet tout à fait, sous certaines conditions, d’envisager ces questionnements majeurs pour comprendre le fonctionnement de nos sociétés.

 

Présentation : Frédéric Rousseau est Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université Paul Valéry de Montpellier, chercheur rattaché au Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et sociales de Montpellier (CRISES) et membre du CRID 14-18 (www.crid1418.org); ses recherches portent sur les sociétés en guerre, les questions mémorielles, l’écriture de l’histoire, les usages du témoignage et de la photographie. Il est depuis septembre 2014 directeur de la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier.

Dernières publications : L’enfant juif de Varsovie. Histoire d’une photographie, Seuil, 2009 ; La guerre censurée. Une histoire des combattants, Seuil, 2014 (3e édition avec une postface inédite : « Révisions ») ; La Grande guerre des sciences sociales (dir.), Athena, 2014.

 

Retrouvez Corpus 14 sur son site : http://www.univ-montp3.fr/corpus14/

Journée d’étude, 23 février 2015. « Écrits peu-lettrés. Analyses linguistiques »

« Écrits peu-lettrés. Analyses linguistiques »

Journée d’étude

Lundi 23 février 2015,  bâtiment Marc Bloch, Université Paul-Valéry Montpellier

9h-12h, bâtiment Marc Bloch, salle 108

Jean-Christophe Pellat (Université de Strasbourg) : « La diversité graphique des lettres de poilus »

Lena Sowada et Sybille Grosse (Université de Heidelberg) : « Les correspondances des départements frontaliers »

Corinne Gomila (Université de Montpellier) : « Le discours rapporté dans Corpus 14 »

Joachim Steffen (Université de Kiel) : « Les lettres de Poilus et de leurs prédécesseurs : le discours épistolaire des soldats peu-lettrés dans une perspective diachronique »

14h-16h, bâtiment Marc Bloch, salle Jourda

France Martineau (Université d’Ottawa) : « Les voix de papier : écrits de peu-lettrés en Amérique française » (voir aussi : http://www.praxiling.fr/activites-scientifiques-et-seminaires-praxiling-2014-2115.html)

 

Résumé des présentations

Jean-Christophe Pellat (Université de Strasbourg – LiLPa) : « Corpus 14. La diversité graphique des lettres de Poilus »

Il s’agit d’affiner la description globale déjà faite (Pellat, 2014) pour examiner la diversité des graphies individuelles de nos dix scripteurs, à deux niveaux :

  • décrire les choix graphiques individuels effectués pour traiter, chacun à sa façon, les difficultés de l’orthographe française
  • essayer de dégager des stratégies graphiques mises en œuvre par les dix

Hypothèses de départ :

  1. La variation graphique n’est pas historique (les graphies des 10 scripteurs sont stables dans la durée), mais son ampleur est différente en fonction du
  2. On peut distinguer des zones de stabilité (routines graphiques bien installées) et des zones de variation.
  3. Les choix graphiques de nos dix scripteurs donnent des profils généraux d’usagers qui font face aux difficultés de l’orthographe française, quelle que soit l’époque.

Plan

1. La diversité des choix graphiques

  • Ceux de Baillargues
  • Ceux du Soulié
  • Ceux du nord

2. Des stratégies graphiques face à la complexité de l’orthographe française

3. Des profils de scripteurs

 

Corinne Gomila (Université de Montpellier) : « Tu me dis, je t’ai dit et je te dis : repérage dans le corpus 14 de quelques formes de représentation du discours autre »

Après un recensement des différents types de discours rapporté construits avec le verbe dire, l’exposé s’attardera sur une forme typique du corpus, la « reprise diaphonique » tu me dis que P et son pendant « autophonique » je t’ai dit que P, avant d’explorer une zone de frontière entre discours rapporté et modalisation où la forme je te dis que P tient le premier rang.

 

Joachim Steffen (Université de Kiel) : « Les lettres de Poilus et de leurs prédécesseurs : le discours épistolaire des soldats peu-lettrés dans une perspective diachronique »

Le XIXe siècle est considéré communément comme l’époque à laquelle toutes les couches sociales en France ont fait la transition d’une culture orale à une culture scripturale. Avant ce passage collectif, il existait en France une bipartition entre une majorité illettrée et une minorité lettrée. Mais « l’entrée dans l’écrit » (Chartier) n’était pas un événement soudain ou l’expérience singulière d’une génération particulière, mais un processus graduel de rapprochement avec le monde des lettres et des textes, qui avait déjà commencé vers la fin du XVIIIe siècle, comme en témoignent de nouvelles sources manuscrites. La communication analysera – sur la base d’une sélection de textes du Corpus Historique du Substandard Français (CHSF) – les usages linguistiques des soldats depuis la Révolution jusqu’à la Première Guerre Mondiale, en mettant l’accent sur les rituels épistolaires (structure globale du texte, formules d’ouverture et de fermeture des lettres, signaux de changement de sujet, etc.) et sur l’évolution vers des structures progressivement plus libres et des usages de plus en plus créatifs du langage.

 

France Martineau (Université d’Ottawa, Laboratoire Polyphonies du français, Chaire Frontières, réseaux et contacts en Amérique française) : « Les voix de papier : écrits de peu-lettrés en Amérique française »
Les écrits ordinaires, correspondance et journaux personnels, permettent de jeter un éclairage sur la langue, à travers les traces d’oralité qui percent l’écrit. Ils ouvrent également une fenêtre sur les pratiques linguistiques et les réseaux et alliances qui se tissent entre locuteurs d’une même communauté, notamment en contexte de bilinguisme.

Après une brève description du Corpus de français familier ancien (Martineau, Université d’Ottawa) constitué d’écrits de scripteurs de France et d’Amérique française, du 17e siècle jusqu’au début du 20e siècle, nous nous attarderons aux écrits de deux familles de condition modeste, écrivant aux 18e et 19e siècles au Canada français. Nous discuterons des stratégies d’écriture des peu-lettrés et de ce que peut révéler l’écrit sur les usages de l’époque, à un moment où le Canada français est isolé de la France, suite à la Conquête britannique, et où le contact avec l’anglais s’accroît. Nous montrerons également comment certaines pratiques linguistiques s’éclairent quand on examine les réseaux et le capital symbolique que représente la langue pour les locuteurs.

 

 

Point d’étape : décembre 2014

« L’écriture des poilus ordinaires » : exposition itinérante

Après la Bibliothèque Universitaire de l’Université Paul-Valéry (7 octobre-5 décembre), l’exposition sera visible sur les sites suivants :

Bibliothèque universitaire Richter (60 rue des Etats Généraux, Montpellier) (15 janvier-14février 2015)

Faculté d’Éducation, site de Nîmes (62 rue Vincent Faïta, Nîmes) (mars-avril 2015)

Délégation régionale du CNRS (1919 route de Mende, Montpellier) (20 mai-5 juin 2015)

http://www.cnrs.fr/languedoc-roussillon/index.htm

https://fr-fr.facebook.com/91011853389/photos/a.336129183389.152129.91011853389/10152791205343390/

 

L’exposition a été présentée dans un dossier de cinq pages, réalisé par la journaliste Marguerite Cros et paru dans La Gazette de Montpellier (4-10 décembre 2014). À la suite de la publication, la descendante d’un de nos poilus s’est fait connaître. Notre rencontre, à Pierres Vives, avec cette famille, a été organisée par Marguerite Cros, qui a écrit un nouvel article pour La Gazette (25 décembre 2014-1er janvier 2015).

 

Parallèlement, la Mairie du Soulié, qui a fait l’acquisition d’un double des panneaux, a organisé son exposition sur place, pour la commémoration du 11 novembre 2014. Stéphanie Fonvielle et Corinne Gomila ont donné, dans ce cadre, une conférence devant un auditoire fourni et « captivé » :

http://lesoulie.com/vie-locale/#1404205292554-5-6

L’exposition sera à nouveau visible au Soulié pendant l’été 215.

 

« Corpus 14 » continue en 2015, prochains rendez-vous :

  • Lundi 23 février 2015

9h-12h, bâtiment Marc Bloch, salle 108

Jean-Christophe Pellat (Université de Strasbourg) : « La diversité graphique des lettres de poilus »

Lena Sowada et Sybille Grosse (Université de Heidelberg) : « Les correspondances des départements frontaliers »

Corinne Gomila (Université de Montpellier) : « Le discours rapporté dans Corpus 14 »

Joachim Steffen (Université de Kiel) : « Les lettres de Poilus et de leurs prédécesseurs : le discours épistolaire des soldats peu-lettrés dans une perspective diachronique »

14h-16h, bâtiment Marc Bloch, salle Jourda

France Martineau (Université d’Ottawa) : « Les voix de papier : écrits de peu-lettrés en Amérique française » (voir aussi : http://www.praxiling.fr/activites-scientifiques-et-seminaires-praxiling-2014-2115.html)

  • Jeudi 26 mars 2015

18h, Archives départementales de l’Ardèche (Place André Malraux, Privas)

Conférence de Sonia Branca-Rosoff, Agnès Steuckardt, Chantal Wionet : « L’écriture des Poilus ordinaires. Correspondances peu-lettrées de la Grande Guerre »

  • Mardi 31 mars 2015

14h-16h, Université Paul-Valéry, Site Saint Charles, salle 001

Conférence de Frédéric Rousseau (Université Paul-Valéry, Montpellier) : « Suffit-il d’être patriote pour partir à la guerre : l’apport irremplaçable des témoignages des gens ordinaires »

Avec les meilleurs vœux de l’équipe pour la nouvelle année !

Intersubjectivité et numérique

INTERSUBJECTIVITE et NUMERIQUE

Questionnements : rapport du sujet à autrui (en contexte numérique)

1) Orientation fédératrice des projets menés par les chercheurs de l’équipe 2.

2) Deux spécificités du travail scientifique autour de l’intersubjectivité concernent :

  • la dynamique de l’intersubjectivité :  la genèse du sujet et de l’autre
  • et son énonciation/inscription dans des dispositifs numériques (contexte et terrain d’investigation de l’équipe)

3) Méthodologie impliquée par les technologies :

  • saisie, observation des discours, des interactions, des praxis ;
  • questionnement des pratiques et des usages au regard de cette notion d’intersubjectivité.

 

Ce projet est mis en place dans le cadre de l’équipe 2 du laboratoire nommée « Discours, Interaction, Praxis et Environnements Numériques »  pour 2015-2020.